forum Maladies de la thyroïde

Partager : 
Sujet de discussion
Avatar

Dosage TSH 3ème génération

14/01/2007 - 14:34 - par Agnès - 10091 consultations

Bonjour
Je viens de lire le forum consacré à la Thyroïde et au comportement et je
suis un peu abattue ... j'ai passé récemment une échograhie de la gorge
car j'avais la sensation d'une gêne et il n'y a rien (reste toujours cette
sensation). Par contre l'échographe m'a trouvé un nodule sur le côté droit
de la thyroîde d'1 cm. Donc mon médecin m'a fait faire une analyse de
sang et mon taux de TSH 3ème génération est de 3,41 mUI/I.
C'est encore compris dans la fourchette de 0,35 à 4,94 mais par rapport à
mars 2006 où j'avais déjà fait cette même analyse c'est un peu plus
(j'avais alors 1,39).
Avec ce taux peut-on déjà ressentir des "troubles du comportement"; car
je ne voudrais pas mettre sur le compte de la thyroïde cette humeur
difficile et noirâtre que j'ai depuis pas mal de temps et mon tempérament
anxieux de nature et avec des soucis en tête depuis aussi quelques
temps.
Quelle peut être l'évolution avec ce type de dosage.
Merci pour toutes les réponses que vous m'apporterez

8 réponses à la discussion : Dosage TSH 3ème génération

Signaler un abus
Répondre
Les réponses
Avatar

nadine a répondu le 22/04/2007 - 15:46

Bonjour,

J'ai connu ce problème. Mon taux de TSH était passé de 1 à 2,12, donc tout à fait normal par rapport aux fourchettes admises. Mais j'avais les symptômes que vous décrivez avec quelques autres, qui s'apparentent plus à des symptômes d'hyperthroïdie.
Ces symptômes sont survenus alors que les nodules avaient grossis (26x26x12 mm pour le plus gros). Comme j'étais en euthyroïdie (à en croire l'analyse), les médecins n'ont pas vraiment pris cas de certains symptômes et à vrai dire, je pensais aussi que cela venait de moi car les effets sont très pernitieux et difficiles à extraire d'autres facteurs extérieurs (stress au travail...). Un conseil : insistez auprès de votre médecin sur ces symptômes qui font que vous ne vous sentez pas vous-même.
Je me suis fait opérée car les nodules étaient devenus trop gros et les deux lobes étaient concernés. En revanche le chirurgien m'a dit : si vous n'aviez eu qu'un seul nodule et qu'il vous avait provoquer un dysfonctionnement de la thyroïde, je vous aurais préconisé un traitement. Autrement dit, dans votre cas, il faut voir avec un endocrinologue si un traitement peu être adapté.
Quant à la gêne ressentie, au début de la découverte de mes nodules, il y a trois ans, ils étaient de la même taille que le votre et j'avais aussi ce sentiment. L'endocrinologue m'avait dit à l'époque que ce n'était pas cela. J'ai fini par m'habituer, mais je pense que dans certaines positions du cou, on doit quand même sentir quelque chose. A préciser qu'avant de me faire opérer, les nodules faisaient une pression sur la trachée, et là ce n'était pas une vue de l'esprit, mais ils étaient vraiment gros ! Il faut aussi regarder si les lobes sont de taille normale ou s'ils sont un peu plus gros (indiqué sur le compte rendu de l'échographie)... ça peut peut-être jouer ?
Autre précision : j'ai lu sur le site de la fondation canadienne de la thyroïde que chaque individu a un point fixe de TSH et que tout va bien quand celui-ci tourne à +ou- 0,75. Cela signifie qu'un taux dans le fourchette indiqué par les labos (pas toujours la même d'ailleurs) n'est pas une preuve de bon fonctionnement. Si vous aviez 1,39 avant, en admettant que ce soit votre point fixe, ça fait maxi 2,14. Avec plus de trois, vous seriez au-dessus. Mais attention ces suppositions sont à prendre avec réserve !
Je me suis fait opérée fin février. Les symptômes ont disparus dans les 2 semaines qui ont suivi. Par contre, ils reviennent de manière plus ou moins importante depuis que mon corps essaye de s'adapter au traitement substitutif.
Signaler un abus
Avatar

nadine a répondu le 22/04/2007 - 15:52

J'ai oublié une petite chose : quand les TSH montent, on est sensé être en hypothyroïdie. ALors que les symptômes que nous décrivons ici sont plutôt du type hyper... il y a quelque chose que je ne m'explique pas.
Signaler un abus
Avatar

isabelle a répondu le 13/11/2007 - 23:28

Idem pour moi. Goître très important + plusieurs gros nodules = ablation de la thyroïde il y a 1 mois. Je suis sous Levothyrox 75 pour commencer, 1er résultat TSHU de 3,98, je n'y comprends pas encore grand chose, apparemment en hypo mais j'ai les mains qui tremblent (hyper?)et je me sens dans le coton et ralentie (hypo?).
Arrive-t-on facilement à se stabiliser?
Signaler un abus
Avatar

nadine a répondu le 14/03/2008 - 00:25

bonjour,

Ca fait maintenant 1 an que je me suis fait opérée. Le temps d'adaptation est variable selon les personnes. Mais, Isabelle, il faut attendre au moins 3 mois avant d'être équilibrée. Moi aussi le chirurgien m'avait fait faire une analyse au bout d'un mois. En fait, d'après ce que j'ai lu dans la littérature, c'est un peu tôt car il faut plutôt compter 6 à 8 semaines avant de se stabiliser avec un dosage.
En principe, la dose donnée est environ 2 µg par kg quand on a subi une ablation totale. Elle est donc fonction de votre poids et peut être moindre si le chirurgien vous a laissé un lobe de thyroïde.
Dans les semaines qui suivent l'opération, les symptomes sont divers et on ne peut pas les attribuer à une hypo ou une hyper. La fatigue, l'impression de fonctionner au ralenti et un moral affecté sont toutefois les problèmes les plus souvent rencontrés sur le long terme.
Avec les problèmes thyroïdiens il faut s'armer de patience et accepter d'être un peu en "stand by" pendant une certaine période... même si ce n'est pas facile.
Signaler un abus
Avatar

marie a répondu le 12/04/2008 - 01:06

taux de tsh qui passe de 1,71 à 3,12 en deux ans et demi et gêne dans la gorge dois je m'inquiêter le médecin est très cool ?
Signaler un abus
Charte du forum

Signaler un abus