forum Handicap

Partager : 
Reprise du sujet initial
Avatar

Grand brûlé

09/12/2005 - 12:04 - par calay - 5603 consultations

Bonjour, je suis un grand brûlé, suite à un accident de travail il y a plus de 20 ans. J'ai créé un site web personnel où je parle de mon hospitalisation, de mes douleurs, de ma réinsertion sociale, etc. Si ce sujet vous intéresse ou si vous cherchez certaines réponses ou du réconfort, allez visiter mon site web : http://www.calay.be

114 réponses à la discussion : Grand brûlé

Signaler un abus
Répondre
Les réponses
Avatar

livity972 a répondu le 01/04/2012 - 16:18

Bonjour "TAXIFRANCK", je me présente : je prénome : Elodie. Je ne sait pas si le moment est approprié mais je souhaiterai dans le cadre d'un travail de fin d'étude en soins infirmiers , pouvoir discuter avec vous de votre vécu, le sujet de mon TFE portant sur la perception de l'image corporelle d'un patient grand brûlé. Si cela vous intéresse je vous laisse mon adresse email : didichris972@hotmail.com. Vous remerciant par avance, j espere avoir le plaisir de pouvoir converser avec vous.
Signaler un abus
Avatar

girafetiti a répondu le 23/04/2012 - 00:13

Bonjour, je m'appelle Laëtitia, j'ai 30 ans et j'ai été brûlée à l'âge de 11 ans en voulant aider mon grand père à allumer poël à bois avec de l'alcool à bruler. Malheureusement, la bouteille a explosée et le feu s'est propagé sur moi. Résultat 42% du corps brulé au 3ème degré! (un peu visage, tou le torse, les bras, les cuisses ) et le reste en prise de greffes!

Je me souviens des souffrances, hallucinations, rééducation longue, vêtement compressifs, détresse de mes parents, hospi répétées.... Au début je ne me complexais pas mais vers l'âge de 14 ans cela devint vraiment compliqué....

Effectivement on se cache derrière des vêtements pour ne pas être vu, être "comme tout le monde" : on ne veut pas être remarqué.

Cette phase a durée environ 1an. J'ai fréquenté un garçon et je lui ai dit que j'étais brulée. Il a voulu voir et ne m'a pas rejeté.

A partir de ce jour j'ai pris conscience que cela ne servait à rien de se cacher. Nous nous sommes séparé (pour incompatibilité d'humeur!!) et depuis mes brulures sont devenues une force en quelque sorte.

Je n'ai aucun complexe a me promener en débardeur, maillot de bain, short, robe, vais à la picine....

Les gens regardent et regarderont toujours mais plus on se cache plus on nous voit!!

 Moi je ne me considère pas comme un monstre!

Aujourd'hui je suis mariée, j'ai une petite fille de 6 ans et enceinte de 8 mois de mon 2ème enfant. Je suis devenue infirmière. Je suis comblée et mes brûlures ne m'ont aucunement freinées dans mon parcours qu'il soit sentimental (j'ai eu pas mal de petits amis!) ou professionnel.

Il faut juste apprendre à vivre avec je pense, les autres vous verrons autrement.

J'aime beaucoup certaines phrases autour de moi : un petit garçon de 5 ans "Laëtitia elle a des bobos mais elle est très joli!" et d'un homme à un ami "je n'avais même pas remarqué ces cicatrices au premier coup d'oeil car elle vit tellement bien avec qu'on ne les voient pas!".

Enfin voilà, pour moi cet accident ne m'a pas pourri la vie Celle-ci est trop courte!!prenez l'instant pésent

 

Si vous voulez discuter je suis dispo à : girafetiatia@hotmail.fr

cordialement

 

Signaler un abus
Avatar

fourmis a répondu le 22/06/2012 - 23:38

bonjour laetitia,

moi je suis d'algerie,eh ben voila mon histoire,j'ai été bruler a l'age de 3 ans  la j'en ai 30 par une éxplosion de gaz,j'ai des cicatrices sur 60% du corp,un peur sur le visae les jambes....c'est vrai que sa ma beaucoup aider pour forger ma personnalité mais c'est un freint pour ma vie sentimentale :( :( jr vie an algerie et ils ne sont pas tres ouvert sur sa.

 

voila j'en souffre mais je ne le montre pas.

 

en attente d'une réponse .

Signaler un abus
Avatar

julienAgo a répondu le 19/07/2012 - 00:54

Bonjour, je me présente julien 27 ans,

Je me permet de me retourner vers vous car mon père à été victime ce matin d'un accident de travail et est hospitalisé à Toulouse au service des grands brulées la surface du corps brulé est estimée à 65%. Je ne sais pas du tout ce que cela represente mais j'ai besoin de parler et je ne peux pas le voir et encore moins lui parler puisqu'il à été plonge dans un coma artificielle. Quelqu'un aurait-il des conseils ou des informations sur une brulure aussi importante je sais que son pronostic vitale est engagée mais il est stable. Dans quelle conditions pourra t-il vivre ? Dans combien de temps sera t-il sur pieds ?

Signaler un abus
Avatar

rebeccaAA a répondu le 10/08/2012 - 23:24

Bonjour Olivier, je m'appelle Rebecca j'ai été brûlé à l'age de 3 ans et j'en ai 30 aujourd'hui. Je vais essayé de répondre du mieux que je peux. Tes brûlures diminueront un peu (les parties au 2nd degré partiront), la couleur va se ternir et avoir à peu près la même couleur d'une peau normale, du coup elles sont moins voyantes. Par contre, elles ne partiront pas. C'est difficile à entendre et à accepter, mais il faut l'entendre et surtout ne pas penser qu'un jour elles ne se veront plus. Il faut les accepter et en faire ta force. Enfant j'ai subit comme tous beaucoup d'opérations, et pour moi, ces opérations étaient déstinées à faire disparaitre mes brulures; alors, le jour où mon chirurgien m'a dit "maintenant c'est terminé, nous nous reverons 1 fois par an pour voir l'évolution" j'ai compris que j'avai tout faux et que jamais mes brulures ne partiront et tout c'est écroulé autour de moi ! C'est pourquoi je me sent concernée par ta question et préfère te dire la vérité. Par contre, une chose est sûre, tes cicatrices disparaitront aux yeux des gens qui t'aime ! Je te souhaite courage et force. Et pour info, aujourd'hui je suis maman et heureuse, j'ai eu plusieurs hommes dans ma vie, j'ai réussi professionnellement. Ma différence à fait ma force. Bonne soirée à toi et n'hésites pas si tu as d'autre question.

Signaler un abus
Charte du forum

Signaler un abus