forum Accidents

Partager : 
Reprise du sujet initial
Avatar

Hypothermie en appartement

26/11/2005 - 21:04 - par Marie - 5621 consultations

L'hypothermie en appartement est sujet tabou chez les médecins qui méconnaissent ce symptôme non répertorié dans les manuels de médecine. Que faire face à un enfant qui a le corps froid et une température inférieure à 36 (entre 31 et 35.9) dans un lieu chauffé et habillé chaudement Les conseils confus de nos médecins ne font pas remonter la température corporelle.. et le déni de ce symptôme non anodin qui peut être mortel laissent les mamans bien inquiétes... Si vous avez des conseils avisés , ils seront les bienvenus. Battons nous ensemble et ne baissons les bras comme ces médecins qui sont un peu lâches, qui ne savent pas et ne cherchent pas à savoir sur les causes et les conséquences d'une hypothermie.

71 réponses à la discussion : Hypothermie en appartement

Signaler un abus
Répondre
Les réponses
Avatar

Magedor a répondu le 01/07/2011 - 15:18

Bonjour à toutes et à tous, J'ai 67 ans, depuis le mois de mars je souffre d'hypothermie.  Belge retraité sur la Côte d'Azur Lorsque j'ai parlé de mes symptômes à mon médecin et lui avoir dit qu'alors ma t° descendait il a d'abord incriminé mon thermomètre.  Lors d'une seconde visite quelques jours plus tard et lui avoir confirmé une baisse de t° à 35,1 confirmée par 3 themomètres différents, il a alors regardé dans un de ses livres de médecines et c'est avec un grand sourire qu'il (m')a appris que jusqu'à 35° la t° était normale et qu'il n'y avait rien à faire (qu'à subir sans se plaindre) !  En avril je me suis installé pour la bonne saison dans la montagne tjs dans le mçeme département.  Là, comme j'avais toujours des chutes brutales de t° j'en ai parlé au médecin du coin qui ignorais lui aussi tout de cette maladie et lui ai conseillé d'aller faire un tour sur ce forum que j'avais découvert entretemps.  Il ma fait faire des examens sanguins sans résultat. En mai, j'ai crevé le carter d'huile de ma voiture et en attendant le dépaneur pendant plus d'une heure j'ai fait une terrible crise d'hypothermie, j'ai vraiment cru que j'allais mourriture, je sentais toutes mes fonctions vitales s'engourdir et j'ai dû serrer les dents et faire un terrible effort de volonté pour resterplus ou moins conscient.  Après que le dépanneur soit m'ait ramené chez moi, j'ai encore passé une demi-heure avec deux pulls, une polaire et un anorak de sky avant de récupérer  et sentir que cela allait mieux, que le pire était passé, j'ai alors pris ma t° avec 2 thermomètres qui tous deux indiquaient 34,0°.  J'ai alors appelé le samu.  Réponse du médecin du samu "avec 34° vous seriez inconscient et ne seriez pas là à m'appeler, voyez votre médecin" et il a raccroché.  Je suis resté comme vous tous : seuls, sans aide et sans avenir!

C'est alors qu'il y a quinze jours je me suis rappelé qu'en Belgique un médecin (une sommité) qui était aussi accupuncteur, avait guéri ma femme en quelque minutes de sa frilosité (qui n'était pas de l'hypothermie) qui durait depuis des années en lui mettant des aiguilles pour activer ce qu'en médecine chinoise on appelle le grand réchauffeur.  Je me suis donc dit que puisque la médecine traditionnelle ne pouvait rien pour nous j'irais (pour ne pas tomber sur un charlatan) voir un médecingénéraliste acupunteur ce que j'ai fait la semaine dernière.  IL m' encore presrit des examens de la thyroïde qui furent à sa grande satisfaction négatifs. Cela prouvait que mes organes n'avaient rien mais qu'il s'agissait d'après lui d'une mauvaise réaction de l'organisme lorsque j'ai un peu froid pour quelque cause que se soit mes vaisseaux sanguis au lieu de se dilater, se contractent ce qui fait baisser la température ce qui augmente la sensation de froid et augmente la contraction des vaisseaux...  

Hier, c'était ma deuxième séace d'accupuncture ET JE VAIS MIEUX !!! J'ai pu me lever en pleine nuit et faire un tour en pyjama dans le jardin sans claquer des dents,  et je peux refaire toute une série d'actions que je n'osais plus faire.

Je  suis heureux d'avoir pu vous faire parvenir ce qui sera je n'en doute pas pour beaucoup un message d'espoir.  J'ai longtemps hésité par peur de donner de faux espoirs, mais d'autre part je me dis aussi que j'aurais aimé lire un message comme celui-ci pour savoir qu'il y avait quand même quelque chose à tenter pour se libérer de l'angoise de se dire qu'on ne peut rien faire.

 

Signaler un abus
Charte du forum

Signaler un abus