forum Maladies de la thyroïde

Partager : 
Sujet de discussion
Avatar

Traitement de la thyroïde et comportement

01/09/2005 - 15:19 - par floris - 8167 consultations

Bonjour,

Mon amie suit un traitement ayant pour objectif de traiter des nodules thyroïdiens. Je me suis documenté sur Internet afin de mieux comprendre ce que sont les troubles de la tyroïde, comment on les traite et les effets de ses troubles et des traitements associés sur les personnes affectées.

J'aimerai avoir le retour de personnes ayant suivi des traitement similaires et également de personnes ayant entourés des personnes qui ont suivi ce genre de traitement afin de mieux comprendre si cette maladie ou son traitement peut affecter le comportement de mon amie.

Juste pour brièvement expliquer la nature du problème: j'ai personnellement la sensation que mon amie a de temps en temps une humeur difficile, due à l'irritation chronique que je semble génèrer dans des domaines divers et variés et souvent pour des choses qui "pour moi" me paraissent futiles. J'aimerai savoir si elle est comme ça ou si le traitement ou son trouble de la thyroïde peut être à l'origine de ces difficultés.

Voici à présent quelques informations pour expliquer le type de traitement qu'elle suit (j'espère ne pas communiquer d'informations erronées, si vous constatez des incohérences, n'hésitez pas à m'en faire part, il est possible que je n'ai pas bien tout compris...):

On lui a détecté des nodules thyroïdiens qui d'après les examens ont connu une certaines croissance sur les 18 derniers mois. A la dernière écho, le nodule le plus significatif mesurait à peu prêt 11mmx16mm pour une épaisseur de 9mm. Les examens sanguins ont au départ compris une analyse TSH, T3 & T4 (le taux de T3 était un petit peu en dessous du seuil mini dans cette analyse), puis pour une raison que je ne connais pas, les examens suivants ne se sont focalisés que sur les taux de TSH & T4. Les taux mesurés sont à chaque fois dans la tranche définie comme "normale". J'ai cependant noté que le taux de TSH est plutôt proche du seuil mini sur l'ensemble des analyses. Si je ne me trompe pas, elle suit un traitement à base de LEVOTHYROX, je ne saurait pas dire quel dosage malheureusement.

Si j'ai bien compris ce que j'ai lu à ce sujet, j'imagine que ce traitement à pour objectif de limiter l'activité de la thyroïde afin de faire régresser les nodules ? Je trouve personnellement qu'elle a beaucoup de symptôme de l'hypothyroïdie, bien que les résultats des analyses semblent dans la normale.

La question que je me pose est donc la suivante: compte-tenu de ces informations, peut-on penser que l'irritabilité, l'hypersensibilité, les difficultés d'humeur de mon amie peuvent être due à son trouble ou son traitement de la thyroïde ? Comment puis-je faire pour l'aider au mieux et pour ne pas souffrir également de cette situation quand elle ne va pas bien ?

Merci,       Floris.

126 réponses à la discussion : Traitement de la thyroïde et comportement

Signaler un abus
Répondre
Les réponses
Avatar

clo a répondu le 22/09/2005 - 00:45

En 1999(33 ans) mon cardiologue c'est apercu que j'avais un goitre alors que je ne l'avais jamais eu avant.Apres prise de sang et écho on ma apprie que j'avais une hypothyoride on ma prescris du levothyrox,j'était énervé pour un rien,irritable et d'autre moment j'était calme détendue.En 2002 un nodule est apparue malgré que ma TSH était normal,j'avais toujours mon goitre de plus en plus gros.Le 20/09 j'ai été voir un chirurgien sur les conseil de mon endocrinien,verdict:Ablation total de la thyroide le 21/10/05.
Moi je prend du levothyroxe depuis 1999,je suis irritable,énervé mais sa vient de la thyroide qui fonction mal et non du levothyroxe c'est ce que les medecin mon dit.
Il faut que ton amie garde le morale et aprenne a vivre avec ca,comme je le fait moi depuis 6 ans (on a pas le choix,courage
Signaler un abus
Avatar

so38 a répondu le 12/12/2005 - 11:30

Bonjour
mon mari souffre d'hyperthiroidie depuis 1 an, il ne fait pas régulièrement es analyses malgré mes conseils
depuis 1 an, il s'est renfermé, et moi je cherchais à le faire sortir de sa caverne!!! mal m'en a pris !!! Il ne supportait plus que j'essaye de le faire parler, et aprés un crise affreuse (il est loin des réalités) il m'a quitté me disanr qu'il ne m'aimait plus,qu'il ne savait pas ou il en était, qu'il avait besoin de calme
Je suis allée voir le doc pour moi car psychologiquement c'est dur à supporter. Et le doc me dit que son problème doit venir de son hyperthiroidie !!! Je ne comprends plus rien et je ne sais pas ou je vais, nous avons deux enfants, qu'il adore mais qui n'ont plus vraiment l'air d'avoir la prioirté aux yeux de leur papa; Je ne pensais pas que la maladie touchait également le psychisme
Vous en pensez quoi?
merci pour vos réponses qui m'apporteront un grand réconfort
Signaler un abus
Avatar

patou a répondu le 14/12/2005 - 13:50

ayant eu une hyperthyroidie de bassedow je sais les symptome entre le coeur qui s'emballe la fatigue musculaire comme si vous veniez de faire les jo la perte des cheveux les hormones qui s'affolent les nerfs prennent le dessus pour tenir debout ;1 litre de café par jours et toujours la meme FATIGUE ;aujourd'hui j'ai plus de thyroide suite a une irra therapie (iode radioactive ) en 94 IL y a des haut et des bas mais je suis vivante et la vie continue!
Signaler un abus
Avatar

floris a répondu le 05/01/2006 - 21:13

je connais bien le probléme il est vrai que ça joue sur le comportement .je suis sous levothyrox 75 .je vais bien. mais quand je sents parfois des troubles d'irritabilités... je vais consulter pour faire un bilan afin de savoir et /OU AUGMENTER LE TRAITEMENT juste avant mon cancer du sein j'ai eu un déréglement thyroidien .voilà il faut être vigilant quant aux modifications trop longue du comportement .mais attention on a le droit aussi de péter un cable il ne faut pas généraliser.!!!!
Signaler un abus
Avatar

asaliah a répondu le 07/04/2006 - 10:43

Je réponds à Floris, un peu tardivement car je viens de découvrir ce forum. J'ai eu un cancer de la thyroïde, j'ai été opérée, donc je n'ai plus du tout de thyroïde. Je prends bien sûr du Lévothyrox, qu'il faut à chaque fois vérifier le bon dosage. Je peux être "ange" ou "démon", c'est à dire qu'aujourd'hui je peux être bien dans ma tête et dans mon corps, et quelques heures après être déprimée et ne pas être bien du tout. Je sais que c'est insupportable pour moi et pour les autres, mais c'est un état qui malheureusement est réaliste. Bon courage. Pour ma part, j'essaie de me maîtriser, et pour ne pas répondre par exemple à une "agression", je me renferme sur moi et je ne dis rien, mais que je suis mal !
Signaler un abus
Charte du forum

Signaler un abus